[La "Grande copine" des petits, la "Petite amie" des grands...]

Mensuel Charlie N°15 - Juin 1983

En 5 ans, 2 films ("L'amour en fuite" et "Pile ou face"), 2 émissions de télévision ("Récré A2" et "Disney Dimanche") et 8 disques 30 centimètres (vendus chacun à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires), la mutine Dorothée, ancienne speakerine de la seconde chaîne, a conquis le coeur de millions d'enfants... et d'adultes! "Grande copine" des 5-10 ans, sans doute, mais quels sont les grands-frères qui ne rêvent en secret de s'en faire une "petite amie"?

Dorothée dans la presse
Dorothée dans la presse
Dorothée dans la presse

- Comment vivez vous cette situation de "grande copine" ou "grande soeur"?

- Je ne me vois pas du tout "grande soeur", pas plus que mère ou maîtresse : pour les enfants, je suis une amie; et l'énomre courrier que je reçois le prouve ans ambiguïté. Du reste, je ne tiens pas du tout à faire partie de la famille : on choisit toujours ses amis, alors qu'il arrive qu'on doive supporter ses parents et ses frères et soeurs! Cela dit, être l'amie des enfants, est une chose vraiment merveilleuse!

- Il ne vous arrive pas de vous sentir prisonnière de ce rôle?

- Pas du tout! Au fait, de quel rôle parlez-vous? Je ne joue pas de rôle : je reste toujours moi-même, telle qu'au naturel! Je pense d'ailleurs que c'est cela qui plaît aux enfants. Et s'il est vrai que je suis la "reine des bafouilleuses", cela n'a en fait strictement aucune importance : la spontanéité rattrape tout...

- Comment réagissez-vous lorsque des enfants vous reconnaissent dans la rue?

- J'adore ça! Passées les premières réactions de surprises et d'étonnement, ils me parlent très librement, et commentent mes émissions de façon très perspicace. Je tiens parfaitement compte de leurs critiques... En ce qui concerne les adultes, les choses sont plus complexes : je leur apparais tout à la fois comme une intime (j'entre régulièrement dans leurs salons par le biais du petit-écran) et comme une étrangère...

- Vous semblez donner une autre image de vous dans les films "L'amour en fuite" (Truffaut) ou "Pile ou face" (Enrico), films qui, bien entendu, s'adressent au public adulte?

- Je ne me rends pas vraiment compte... En fait, je pense rester toujours la même devant quelque public que ce soit : peut-être que ce sont les gens qui me reçoivent différemment? François Truffaut m'a remarquée lors des premières émissions que j'vais faites pour les enfants; pour son film, il me voulait telle que j'étais, et ma fait tourner ainsi...

- Souhaitez vous, à travers vos chansons, toucher davantage le public pour adultes?

- Je souhaite toucher les deux en même temps, et il est sûr que mon répertoire va s'orienter en ce sens. Déjà "la menteuse" avait eu un certain impact sur le public adulte. Dans les semaines qui ont suivi la sortie du disque, pas moyen de prendre un café tranquillement dans un bar : de partout fusaient d'affectueuses moqueries : "Tiens, voilà la menteuse!", "est elle encore menteuse?" etc. Quelle réputation m'étais-je faîte!

- Vous enregistrez beaucoup en ce moment. Aimez-vous chanter?

- J'adore chanter! Une chanson c'est un mimi-film : il ne s'agit pas seulement de placer sa voix, et de chanter juste sur des notes et un rythme donné, il faut interpréter. Exactement comme au cinéma...

- Vous êtes tout à la fois animatrice à la télévision, actrice, chanteuse et comédienne (comédies musicales). Avez vous encore le temps de vivre?

- Mais ma vie c'est mon travail! Cela dit il est vrai que mes nuits sont bien courtes : 5 ou 6 heures de sommeil en moyenne...

- Entre Dorothée-à-la-scène (ou à la télévision) et Dorothée-à-la-ville, existe-t-il de grosses différences?

- C'est à vous d'en juger: alors, votre verdict? Sérieusement, je dirais que dans la vie de tous les jours, je suis peut-être moins bien coiffée et pas toujours maquillée!

- Etes-vous consciente de votre charme?

- Ca y est : vous allez me traiter de charmeuse! Pourquoi pas de dragueuse, tant que vous y êtes! Cela dit, vous n'auriez pas complétement tort; si vous saviez le nombre de fiancés âgés de 5 à 7 ans, que je peux avoir! Et ils vont grandir, les bougres!

- Vous lisez des bandes dessinées?

- Oh oui : beaucoup, beaucoup, beaucoup! J'en ai plein ma bibliothèque! J'ai également une belle collection d'originaux. par le biais de mes émissions, j'ai été amenée à côtoyer bon nombre de dessinateurs de B.D. ; des gens adorables, pour la plupart! Maître Cabu, bien sûr, mais aussi Franquin, Peyo, Walthéry, Dany, Tibet, Lambil et plein d'autres!

- Vous n'avez jamais envisagé de créer une bande dessinée?

- Et si, justement! C'est là un projet que je mûris avec mon complice Cabu : des "Aventures de Dorothée dont je serai tout à la fois le scénariste et le personnage principal! mais chut : silence, secret...

- Que pensez-vous de la couverture du dernier Charlie (le n°14), le joli fessier enrobé de dentelles)?

- C'est mignon, ça! Dommage peut être qu'on ne puisse voir le visage de la fille mais... Bah, on ne peut pas tout avoir! Sérieusement, j'aime bien : ça ne me choque pas du tout!

- L'utilisation de l'image de la femme à travers la publicité vous dérange-t-elle parfois?

- Pas du tout : si la photo est bonne, et la fille jolie, de quoi faut-il se plaindre? S'inquiéter de "l'image de la femme" et voter dois lois là-dessus, c'est parfaitement ridicule...

- Vous accepteriez de poser pour une photo de ce type?

- Impossible : Je ne suis pas assez bien fichue pour cela! Je ne voudrais pas traumatiser les foules : leur imposer un spectacle terrible, insoutenable, argh!!!

- Comment votre avenir se présentent-t-il?

- Harassant! Une course de fond à 100 à l'heure! Je termine l'enregistrement d'un 45 tours, je passe à la mise en boîte du 33 tours, j'embraye sur une tournée d'été de 2 mois : une comédie musicale, pour tous publics, enfants et adultes réunis (titre provisoire "Pour faire une chanson"). Dans le même temps, il me faut continuer d'assurer "Récré A2" et "Disney Dimanche" (dont un direct made in USA) et réaliser des enregistrements disques pour l'Espagne, l'Allemagne, l'Angleterre et l'Italie. Ah j'oubliais : je dois préparer également un spectacle à Paris pour les fêtes de Noël...

- Vous ne vous ennuyer donc jamais?

- S'enny... Comment dîtes vous? Jamais entendu ce mot là!

Dorothée dans la presse
Dorothée dans la presse
Dorothée dans la presse

Test Vérité : 40 questions/ minute

1 - Quel est pour vous le comble de la misère?

- Aucune idée, cher Docteur Freud!

2 - Où aimeriez vous vivre?

- Dans des studios de télé et d'enregistrement, à l'ombre de grands palmiers, près d'une mer chaude.

3 - Votre idéal de bonheur terrestre?

- Le travail.

4 - Pour quelle faute ou défaut avez-vous le plus d'indulgence?

- La bêtise (mais à dose légère, toutefois!)

5 - Votre héros de B.D. favori?

- Yoko Tsuno (de Leloup)

6 - Vos héroïnes dans la vie réelle?

- Lisa Minelli, Judy Garland.

7 - Vos héroïnes dans la fiction?

- Toujours des héroïnes de B.D.

8 - Votre peintre favori?

- Monet, et pour cause : c'est mon arrière grand-oncle!

9 - Votre musicien classique favori?

- Pff Beethoven?

10 - Votre musicien rock?

- Buddy Holly

11 - Votre "Sex-symbol" masculin?

- N'a pas!

12 - Quel est votre type d'homme?

- N'a pas du tout!!!

13 - Quel est le détail vestimentaire ou physique qui vous trouble chez l'homme?

- Les yeux! Avec ou sans lunettes (un sourire complice à Mellot, avec lunettes. Un clin d'oeil à Rodolphe, sans)

14 - Votre vertu préférée?

- Aucune idée!

15 - Votre occupation favorite?

-Travailler ou dormir? Le choix est difficile...

16 - Qui auriez-vous aimé être?

-Dorothée!

17 - Si vous étiez un animal, lequel seriez vous?

- Sproutch!

18 - Si vous étiez une voiture?

- Spratch!

19 - Si vous étiez un personnage de B.D.?

- Natacha! D'ailleurs j'ai incarné Natacha lors d'une émission!

20 - Si vous étiez un moment de la journée?

- La nuit!

21 - Le principal trait de votre caractère?

- Mauvais! J'ai mauvais caractère!

22 - Ce que vous appréciez le plus chez vos amis?

- Leur amitié, justement!

23 - Votre principal défaut?

- Un fichu mauvais caractère.

24 - Votre rêve de bonheur?

- De bonheur? Qu'est-ce que c'est au juste?

25 - Votre meilleur souvenir professionnelle?

- Mon premier passage à l'Olympia, en 1980.

26 - Votre meilleur souvenir érotique?

- Je l'attends...

27 - Votre souvenir le plus traumatisant?

- Je me dépêche d'oublier ce qui est traumatisant!

28 - Quel serait votre plus grand malheur?

- Ne plus travailler.

29 - Votre couleur préférée?

- Ca dépend des jours

30 - Votre plat préféré?

- Des sandwichs! En fait, je n'aime pas manger...

31 - Votre tenue préférée?

- Ca dépend des jours...

32 - Votre vêtement de nuit?

- Tee-shirt, ou chemise d'homme

33 - Le don de la nature que vous souhaiteriez avoir?

- Oh, il y en a tellement! ne certaine sérénité, peut être...

34 - Ce que vous détestez par dessus tout?

- La trahison et le mensonge

35 - Comment aimeriez vous vieillir?

- Comme une vieille femme indigne

36 - Comment aimeriez vous mourir?

-Très vite et pas trop vieille : je détesterais être à la charge des autres

37 - Quel est l'état présent de votre esprit?

- Fatigué!

38 - Quelle est votre expression favorite?

- Argh (enthousiasme) et Ergh (dégoût).

39 - Votre devise?

- Pas de devise!

40 - Qu'avez vous pensé de cette interview?

- Prodigieux! Mais passez moi donc votre questionnaire, que je puisse à mon tour vous poser les questions! A chacun son tour de rigoler, non?

Propos recueillis par Philippe MELLOT et RODOLPHE, le 28 avril 1983

Dorothée dans la presse