[Dorothée Show]

 

Nous deux - 1983

Dix ans de télévision : on n'a pas vu le temps passer ! Et pourtant, voici dix ans que Dorothée a débuté sur le petit écran. Elle n'a pas changé d'un pouce et reste la présentatrice favorite des petits (et des grands) : « Récré A2 », « Disney dimanche », le monde des enfants n'a pas de secret pour elle. Il est vrai qu'elle s'y intéresse sans bêtifier ni tomber dans la mièvrerie. Cette professionnelle de l'image et du spectacle se voit aujourd'hui récompensée, grâce à un show d'une heure trente (sur Antenne 2), le 24 décembre à 20 h 30, dont on lui a confié la responsabilité totale.

Lourde charge, dont elle est néanmoins enchantée. À la direction de la chaîne, on estime que : « Dorothée peut fort bien animer un show », à la manière des plus grands professionnels du genre.

Voyons donc ce show : une rétrospective de la vie de Dorothée (qui n'est pas si longue), mêlant des parties rêvées à la réalité. Parmi ses invités : Jane Birkin, Philippe Bouvard, Bernard Pivot, Karen Cheryl, Patrick Simpson-Jones, etc. Michel Drucker jouera son papa, et Carlos son petit frère : « Ce n'est pas vraiment une comédie musicale, mais plutôt un show », dit-elle.

Elle reprend certaines chansons et, entre autres, la dernière, la plus connue : Pour faire une chanson, son tube, un record de ventes, et surtout une image d'elle qui somme toute lui ressemble.

 


Cette jeune fille simple et directe, n'hésite pas, il est vrai, à prendre des risques, pour s'essayer à différents métiers : comédienne (avec François Truffaut), chanteuse, animatrice, speakerine. Elle entreprend, s'enchante, remue idées et musiques à toute allure puis, soudain, s'arrête, réfléchit. Elle n'a rien d'une tête folle, Dorothée, mais plutôt d'une personne mesurée, même si elle donne l'impression de vivre à cent à l'heure.

Son plus gros risque, en fait, elle ne le prend pas à la télévision, mais sur scène, pour un spectacle qu'elle donne actuellemeni au Champ-de-Mars à Paris (jusqu'au 4 janvier). C'est une énorme entreprise, une coopération entre la seconde chaîne, la mairie de Paris et Europe 1 : Dorothée, sur une immense scène de 350 m2, présente Pour faire une chanson devant 4 500 spectateurs. Elle danse, chante, a le trac tous les soirs, mais est heureuse finalement.

Encore un spectacle pour enfants ? Pas tout à fait. Dorothée en a un peu assez de ce label « pour enfants ». Non qu'elle le rejette, elle aime ce qu'elle fait et comprend très bien son public, mais elle voudrait pouvoir évoluer. C'est pourquoi son show télévisé s'adresse à tous manifestement, tout comme son spectacle du Champ-de-Mars (même s'il vise les plus jeunes). Dorothée nous montre, de plus en plus, qu'elle est capable de tous les talents.

Devenue vedette confirmée à la télévision, il se pourrait bien qu'on lui confie très bientôt de nouvelles responsabilités... Elle n'a peur de rien et on aime bien sa frimousse : les sacs de courrier, reçus rue Cognac-Jay, en disent plus long que tous les discours sur sa popularité !

VISITEZ AUSSI

COUVERTURE_edited_edited.png

© albanweb 2020

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now