Dorothée - Presse

Dorothée et les Schtroumpfs

Pour le générique du dessin animé « Les Schtroumpfs », Dorothée est choisie pour interpréter la version francophone.

Nine Culliford réalise les couleurs des bandes dessinées de son mari Pierre Culliford, célèbre dessinateur belge plus connu sous le nom de Peyo. Elle se souvient des circonstances de ce travail avec Dorothée : « Messieurs Berda et Azoulay, ont contacté Peyo ». A l’époque, Nine et Pierre connaissent l’émission Récré A2, qu’il leur arrive de regarder à l’occasion, quand Peyo a le temps, et dont ils ont une image très positive. « C’est le journaliste et ami Jacques Pessis, qui a eu l’idée, avec AB, de prendre contact avec Peyo pour lui proposer de faire chanter le générique de Sctroumpfs par Dorothée » ajoute Nine.

La première rencontre avec Peyo et Nine se déroule à Forest National, grande scène bruxelloise. Le dessinateur belge et son épouse viennent pour l’applaudir et la rencontrer. Très rapidement, ils ont tous les trois un excellent contact et deviennent amis. Nine s’en souvient : « Elle était formidable, très sympathique, à l’écoute des autres et d’une grande simplicité. Peyo trouvait que Dorothée avait bien cerné les personnages et qu’elle avait une petite voix sympathique qui correspondait aux Schtroumpfs. ils s’appréciaient mutuellement et se voyaient chaque fois que l’un ou l’autre était en déplacement à Bruxelles ou à Paris »

Dorothée - Presse
Dorothée - Presse

[Dorothée devient la maîtresse des Schtroumpfs]

Le parisien – 18  février 1983

C’est un schtroumpf dans le monde de la schtroumpf. Autrement dit, pour ceux qui ne feraient pas partie des initiés, c’est un évènement dans le monde de la chanson. Millionnaire du disque avec « Rox et Rouky » et « Hou! La menteuse », Dorothée devient maintenant l’interprète des schtroumpfs, ces petits personnages de bandes dessinées, crées et dessinées par Peyo depuis vingt-cinq ans. Tandis que dans les librairies paraît un nouvel album, « Le Schtroumpf olympique », la chanteuse vient d’enregistrer « L’école des schtroumpfs », les couplets au fil desquels, à la demande du grand schtroumpf, elle devient maîtresse d’école. Comme le générique de la série de dessins animés s’y rapportant, ce personnage, qui sous le nom de smurfs vient d’être tourné aux Etats-Unis par Hanna et Barbera, connaît, depuis deux ans, un immense succès. Il apparaît partout sur les gadgets à la mode, sur les livres d’école, ou les serviettes de bain. Surnommée « doroschtroumpf » et intronisée shtroumpfette d’honneur par Peyo, qui a dessiné la pochette du 45 tours, Dorothée réalise ainsi un rêve d’enfance. «A l’heure de la récréation, à l’école, avec mes camarades, nous bavardions régulièrement dans cette langue dans laquelle nous faisions beaucoup plus de progrès qu’en anglais. Si je parle couramment le schtroumpf, je suis, en revanche incapable de l’écrire. C’est, vous vous en doutez, beaucoup trop compliqué… »

[Discographie - 1983]

- JANVIER
A la demande de Peyo (le créateur des Schtroumpfs) , AB Productions et Dorothée remportent la licence des disques des Schtroumpfs.
La série animé des Schtroumpfs confiée aux studios américains Hanna Barbera est diffusé dans l'émission de Dorothée Récré A2


- MARS
Sortie du single "Les Schtroumpfs" Edition française et Edition Belge
Face A : Les Schtroumpfs
Face B : L'école des Schtroumpfs

- JUIN
Sortie de l'album "Les Schtroumpfs"
Sur les bandes orchestres belges , l'adaptation des textes est signé Jean Luc Azoulay et Michel Jourdan

Dorothée - Presse

Dorothée chante "Les Schtroumpfs", extrait de "Dorothée, le show", diffusé le 24 décembre 1983

[« V’la les Schtroumpfs »]

Le parisien – 29 mars 1984

Bonheur total pour quelques enfants de Paris qui ont pu passer un moment avec leur « schtroumpfeuse » préférée, Dorothée, et quelques-unes de leurs idoles à leur peau bleue.

D’abord seconds rôles (ils n’étaient que les farfadets de l’environnement de Johan et Pirlouit), les Schtroumpfs sont aujourd’hui des stars mondiales qui, après la B.D. et les rayons de jouets « schtroumpfent » leurs lauriers sur les écrans de cinéma et de télévision

Dorothée - Presse
Dorothée - Presse
Dorothée - Presse

[Discographie - 1984]

- AVRIL
Le long métrage "V'la les Schtroumpfs" sort au cinéma.
La chanson du film "Schtroumpfs la, la" est enregistré par Dorothée.
Cette chanson servira de second générique à la série TV.

Le single "V'la Les Schtroumpfs" sort ce même mois
Face A : Schtroumpf lala
Face B : Le schtroumpf farceur
 

- JUILLET
L'album "Schtroumps Parade" est dans les bacs. Il est composé de 12 nouvelles chansons sur le même principe que le précédent

Dorothée - Presse

Dorothée chante "Schtroumpf la la", extrait de "L'académie des 9", diffusé le 2 mai 1984

Dorothée - Presse
Dorothée - Presse

[Dorothée au pays des Schtroumpfs]

Télé 7 jours – 1984

Heureux qui comme les gagnants de notre grand concours « Télé 7 jours » ont fait un beau voyage au pays des Schtroumpfs. Ils étaient huit à s’être embarqués dans l’avion en compagnie de Dorothée, animatrice de « Récré A2 » et ambassadrice, sur notre Terre, des petits hommes bleus. Les deux lycéens à avoir bien répondu à nos questions en mars et avril dernier, avec chacun trois invités de leur choix. Jean-Bernard Dambier était accompagné de sa mère Liliane, de son père Gérard et de sa sœur Marie-Christine. Quand à Jean-François d’Almeida,  il était entouré de sa sœur Patricia Schmitz, et son neveu Jérôme. Dorothée était aussi en famille puisqu’elle avait demandé à Jacqueline, sa mère, de participer au voyage. Ensemble, ils ont visité Washington avant d’aller au parc d’attraction King’s Dominion, près de Richmond en Virginie où les attendaient des Schtroumpfs géants, en l’occurrence le schtroumpf farceur et la Schtroumpfette qui en toute simplicité, se produisent là-bas sur scène… Nos gagnants se sont baladés longtemps dans ce parc d’attractions féeriques. Puis, ils ont dévoré hamburgers et sodas, Amérique oblige, et ont dormi à l’hôtel Hyatt de Richmond où Dorothée leur a dédicacé ses disques. Après une semaine de fête, revenus en France, ils n’ont qu’il désir : que « Télé 7 Jours » organise de nouveaux concours avec de si beaux voyages à gagner et désormais ils considèrent tous Dorothée comme une amie. Mais pour elle, les voyages n’étaient pas terminés. Dorothée s’en en effet rendue en Californie, au Mexique, en Argentine, et elle n’a pas quitté le petit écran de tout l’été : cette cigale qui sait être fourmi avait enregistré, à l’avance, toutes les séquences de « Récré A2 »

Dorothée - Presse
Dorothée - Presse
Dorothée - Presse
Dorothée - Presse

Dorothée chante "Schtroumpf la la", extrait de "Récré A2"

[Discographie - 1984]

Dans le même temps sort une collection de Livres-disques édités par AB Productions : "Histoires de Schtroumpfs"
Quatre de ces Livres-Disques sont narrés par Dorothée en 45T :

  • La mouche Bzz

  • L'apprenti Schtroumpfs

  • Superschtroumpf

  • Gargamel le généreux

Un 33T sort dans le même temps réunissant deux histoires de Schtroumpfs racontés par Dorothée

Dorothée - Presse

Ecoutez le livre-disque "L'apprenti schtroumpf" raconté par Dorothée

Ecoutez le livre-disque "La mouche bzz" raconté par Dorothée

En France, V'la les Schtroumpfs sort au cinéma en avril 1984. Il s'agit d'un remontage de trois épisodes inédits conçu pour surfer sur le succès de la série animée. Malgré un maigre succès, Claude Berda, qui a eu l'initiative de cette expérience, souhaite renouveler l'expérience et sortir pour Noël 1984 l'épisode Bébé Schtroumpf, inédit en Europe, rallongé avec des passages d'autres d'épisodes. Pour le promouvoir, Peyo accepte de produire un album inédit intitulé Le Bébé Schtroumpf.  Cet album, complété par des histoires inédites publiées quelques années auparavant dans Spirou sera un grand succès.

Dorothée - Presse
Dorothée - Presse

[Bébé Schtroumpf deviendra grand…]

Ici Paris – 6 décembre 1984

Qui ne connaît les « Schtroumpfs », ces petits lutins bleus qui, sous la houlette bonhomme de leur grand chef barbu en passant par les insupportables personnages que sont le « grognon » ou le « sentencieux à lunettes », font la joie des enfants _ et, il faut l’avouer, de leurs parents ?

Oui, le monde entier est envahi par les « Schtroumpfs » ! Chacun connaît leurs démêlés avec l’affreux sorcier Gargamel. Et nul n’ignore leur profond amour pour l’unique femme de la communauté, l’adorable « schtroumpfette »…

Mais, si ces merveilleux personnages sont passés à la postérité, il n’en est pas encore de même de leur créateur, leur « papa », le dessinateur belge Pierre Culliford, alias Peyo. Consciente de cette lacune, Dorothée _ une autre idole des petits ! _ a décidé d’y remédier. Et, pour les fêtes, comme elle est invitée d’honneur d’antenne 2 à « L’académie des 9 » de Jean Pierre Foucault, la séduisante et acidulée animatrice de « Récré a2 », du 24 au 28 décembre, se présentera sur le plateau avec Peyo.

A cette occasion, Dorothée élargira sa famille… et nous fera faire la connaissance de son dernier-né. Plus exactement, celui de Pierre Culliford : un bébé Schtroumpf ! Eh oui, allez donc savoir comment la fameuse tribu a engendré… Il s’agit en vérité du nouveau dessin animé réalisé par l’équipe de Peyo qui sortira sur le grand écran dès le 12 décembre.

En plus de cet évènement, les téléspectateurs auront droit à trois « vidéos-clips » de Dorothée. Il est vrai qu’en plus de ses prestations sur nos « étranges lucarnes », Dorothée mène de front une superbe carrière de chanteuse. C’est ainsi que ses admirateurs pourront la voir et l’entendre interpréter « Qu’il est bête », « Le bon dieu » et « C’est dur de travailler ». Trois chansons, trois succès !

La maman spirituelle du bébé Schtroumpf a plus d’un tour dans son sac à malice !

Dorothée - Presse
Dorothée - Presse

Le 06 novembre 1985, le dessinateur Peyo est l'invité de “Récré A2” pour parler de la comédie musicale des Schtroumpfs et de son projet de nouvel album “Le Schtroumpf financier”.

1987

Dorothée enregistre un dernier générique "Le pays des Schtroumpfs" qui ne sortira jamais en disque.
On retrouvera ce générique lors de la diffusion du dessin animé sur la Cinq.​

Regardez le générique

Le 24 décembre 1992, Dorothée annonce, émue, le décès de son ami Peyo dans le "Club Dorothée". L'animatrice nous propose de revoir un extrait de l'émission du 18 novembre de la même année où Peyo était venu présenter son nouvel album, fraîchement sorti, “Le Schtroumpf financier”.

[Dorothée : « Peyo, mon ami »]

 

"On a beau avoir des millions d’amis, il en est qui vous manquent lorsqu’ils ne sont plus là. Jadis, lorsque j’étais déjà une enfant, je m’amusais à parler Schtroumpf à l’école. C’était l’époque de « La flûte à six trous » et du « Schtroumpf noir » et cette forme de langage nouvelle nous faisait rire, mes copines et moi. Voici quelques années, j’ai eu le privilège de faire la connaissance du père de ces merveilleux lutins. « Récré A2 » devait diffuser la série télévisée et j’avais été choisie pour enregistrer la chanson du générique.

Dans la foulée, nous avons réalisé des livres disques avec des histoires courtes et Peyo, perfectionniste hors pair, a tenu à en dessiner les pochettes. L’occasion de nuits blanches au cours desquelles il nous envoyait de Bruxelles, grâce aux premiers fax, des dessins qu’il corrigeait avant l’aube, en se pliant à toutes sortes d’impératifs techniques avec une gentillesse exceptionnelle. Des souvenirs que nous avons mille fois évoqués au cours de rencontres devenues plus amicales que professionnelles. A chacun de mes concerts à Bruxelles, il est venu avec sa femme, la chère Nina, et ses enfants, Véronique et Thierry. Lors du dernier, il s’est toutefois fait excuser : il venait d’être opéré et c’est son petit-fils qui a occupé le fauteuil que nous lui avions réservé. A l’occasion de la sortie du « Schtroumpf financier », il avait participé au « Club Dorothée » en me réservant une grande surprise. Après l’émission, il m’avait en effet avoué qu’il avait décidé d’exaucer mon vœu : cela faisait des années que je l’implorais de reprendre « Johan et Pirlouit », mes personnages préférés. J’avais même, je l’avoue, été à la base de l’adaptation télévisée de leurs aventures : je l’avais encouragé à concrétiser ce projet alors qu’il hésitait encore. Une production qui lui avait donné le goût de renouer avec les héros de ses débuts. Il avait enfin pris la décision de s’y atteler et avait même écrit un premier scénario…

C’est dire la tristesse que j’éprouve lorsque je regarde le dessin qu’il m’a offert et que j’ai soigneusement fait encadrer : une caricature où je suis représentée en schtroumpfette, réalisée avec le talent et la simplicité qui étaient ses qualités premières. Alors que sa renommée internationale aurait pu faire de lui un homme intouchable, il est resté modeste, prenant le succès qui lui arrivait comme un bonheur de la vie. Un sourire permanent et des yeux aussi bleus que ses Schtroumpfs, qui ont été la cause de mes premières larmes en direct à l’antenne, lorsque j’ai annoncé son départ. Vous comprenez pourquoi…"

Dorothée - Presse

Merci à Frédéric D’Haene pour son aide