Dorothée - Presse
Dorothée - Presse

[Dorothée répond]

1989

Des nouveautés pour la rentrée ?

Une rubrique scientifique présentée, le samedi matin, par Michel Chevalet. Nous avons déjà travaillé ensemble. On s’aime bien et s’entend parfaitement. Il connaît son sujet. Nous allons offrir des images superbes aux téléspectateurs.

Est-ce la touche culturelle qui, selon vos détracteurs, faisait défaut ?

Non. Notre but est de divertir. De développer les relations humaines. L’école est là pour enseigner, pour cultiver. Les profs font leur boulot. Et très bien. Moi, je leur apprends à sourire. Les « copains » réclamaient cette rubrique scientifique. Nous l’avons donc créée. Il ne faut pas oublier que l’émission est faite pour eux. Ils nous écrivent ou pianotent sur leur minitel pour exprimer clairement leurs souhaits.

 

Et leur courrier est important ?

Plus de cinq mille lettres arrivent quotidiennement. L’ambiance est au beau fixe !

Pourquoi ne présentez-vous plus votre émission du matin ?

C’est bien de ne plus se lever aux aurores et de dormir une heure de plus.

On parle beaucoup de création française, l’émission va-t-elle se mettre au diapason ?

Nous avons vingt ou trente ans de retard par rapport aux créateurs étrangers. Nous ne pourrons pas rattraper ce handicap en deux jours. Il faut nous laisse le temps de tourner des séries françaises. Ce que faisons d’ailleurs en ce moment. En attendant, de nouveaux feuilletons étrangers arriveront en octobre ou novembre.

Les Musclés vont être les héros d’une série. Cette création arrive à point ?

Ce projet nous plaît. Nous amuse. Tant mieux si ça rentre dans l’optique des fameux quotas de production française.

Ariane va bientôt être maman. Restera-t-elle à l’antenne ?

Son bébé naîtra début novembre. Je crois qu’elle continuera jusqu’au bout. De toute façon, nous ne la remplacerons pas. Après la naissance, elle reviendra. Quand elle voudra. C’est elle qui décidera.

Une rumeur court sur le départ de Jacky ? Est-ce vrai ?

Pas du tout. En revanche, le Jacko-show (avec la marionnette figurant Jacky) s’est arrêté après les vacances. Mais il est fort possible, sur demande des téléspectateurs, qu’il reprenne épisodiquement.

Cela va faire quinze ans que vous présentez des émissions pour les jeunes, n’avez-vous pas peur de lasser ?

Pendant toutes ces années, je n’ai jamais fait la même chose. Mais si un jour cela arrive, j’arrêterai…

Avez-vous des projets ?

Début octobre, sortira mon nouvel album. Je travaille également sur le spectacle que je présenterai à Bercy en janvier prochain.

Dorothée - Presse
Dorothée - Presse