Dorothée dans la presse

[Des galons pour Dorothée]

Paris Normandie – 13 Mars 1985

 

Dans deux semaines, les centres aérés, garderies et autres lieux traditionnellement fréquentés le mercredi par nos chères têtes blondes en mal d’activités récréatives, risquent fort de connaitre une sérieuse concurrence et d’enregistrer une non moins sérieuse désaffection ! Antenne 2 en sera la cause, puisque le 27 mars prochain, sera donné le coup d’envoi des programmes matinaux de «Récré a2 », qui, chaque mercredi, de 10 heures à midi, réuniront les fans d’Albator, et les inconditionnels de Dorothée.

Un lancement dont l’annonce faite ne grande pompe, avant-hier après-midi, par Jean Claude Heberlé, PDG d’Antenne 2, traduit le souci permanent d’innovation d’une chaine, dont l’objectif, dans un avenir plus ou moins proche, est d’occuper le petit écran vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et qui prolonge tout naturellement l’expérience concluante de « Télématin », et celle, lancée il y a un an maintenant, de la diffusion d’émissions pour les enfants à l’heure des croissants et du chocolat du dimanche matin.

Ne innovation qui récompense aussi les efforts menés depuis sept ans par Jacqueline Joubert- l’ancienne speakerine des débuts de la Radio Télévision Française, responsable du département jeunesse d’Antenne 2- pour faire des programmes destinés aux enfants- longtemps parents pauvres du petit écran- des émission à part entière. Un objectif parfaitement atteint puisque les plus récents sondages ont montré que dans un foyer sur trois, la jeunesse était branchée sur « récré a2 »…

 

Un résultat normal, commente Jean Claude Heberlé, quand on connaît les efforts entrepris par la chaîne pour créer des produits de qualité et surtout des produits français qui, dans le domaine du dessin animé en particulier, sont en passe de supplanter les productions américaines et japonaises qui triomphaient jusque-là.

Les enfants n’ont d’ailleurs pas été les seuls à être sensibles à la qualité de ces programmes qui leur sont destinés puisqu’en en l’espace de trois ans les émissions de « Récré A2 » ne comptent plus les récompenses internationales qui leur furent décernées par des jurys composés de professionnels adultes. L’honneur suprême revenant à « Téléchat », qui vient d’être nominé pour les Emi Awards, l’équivalent des Oscars du cinéma pour les émissions de télévision.

Quand à Dorothée, ses programmes du mercredi matin  –  « Judo boy », « les Viratatoums », vingt-six nouveaux épisodes d’Albator, et Buster Keaton ; les émissions de l’après-midi ne débuteront désormais qu’à 15hr15  –  seront en quelque sorte son bâton de maréchal, puisqu’elle en assurera seule la présentation. Reconnaissance officielle et triomphale d’un succès populaire déjà confirmé par la vente de huit millions de disques et la remise d’un disque de platine et d’un disque d’or.

« Je suis très touchée et très émue par ces nouvelles responsabilités. Les enfants vont être contents car ils me demandaient depuis longtemps le Récré A2 du mercredi matin. Désormais, je vais pouvoir être plus proche d’eux, établir avec eux un dialogue plus précis et plus intimiste. »

F. BERDEAUX