[2014]

Les 30 Ans De Bercy

A l'occasion des 30 ans de Bercy , Dorothée donne ses impressions sur cette salle mythique sur la radio France bleue.
Le site Music Story  relaie l'information : 
2013 a été une année particulière pour Dorothée qui a fêté ses quarante ans de carrière. L'animatrice et chanteuse débute 2014 en se rappelant au bon souvenir général comme étant la détentrice du record du nombre de concerts au Palais Omnisports de Paris Bercy (POPB). C'est en effet pour se rendre à l'un de ses shows que les bambins et leurs parents, puis des bambins devenus adultes, ont gravi à cinquante-neuf reprises les marches de la salle de spectacles parisienne de dix-sept mille places.
Oui, cinquante-neuf concerts dont le premier a eu lieu le 6 janvier 1990 et le dernier le 18 décembre 2010. Dorothée rappelait récemment ce fait sur les ondes de France Bleu lors d'une interview à l'occasion des trente ans du POPB qui va bientôt fermer pour une cure de rajeunissement. Si Dorothée est la recorwoman du nombre de concerts dans ce lieu, ce n'est pas elle qui y donna le premier concert (ce sont les Scorpions le 29 février 1984), ni le premier artiste français (Julien Clerc en 1985), ni même la première chanteuse française (Jeanne Mas en 1989).
Ce qui explique en grande partie ce record, c'est le fait que Dorothée avec ses fans débauchés au biberon via ses émissions de télé, pouvait se permettre d'occuper les lieux plusieurs soirs de suite. Ainsi pour sa tournée 1990, elle a donné douze concerts successifs au Palais Omnisport de Paris Bercy ce qui doit là aussi mériter de figurer dans les records. C'est avec humour et malice que la chanteuse qui vient de fêter ses soixante ans, a déclaré qu'elle se verrait bien donner un nouveau concert à Bercy lorsque le toilettage de la salle serait achevé en octobre 2015

Dorothée Évoque Goldorak

Samedi 31 mai 2014, les fans de Goldorak ont eu rendez-vous sur la chaîne Mangas pour une émission spéciale « Parole de fans ».
Au programme : des spécialistes de l’animation japonaise et les souvenirs de personnalités.
​Parmi elles, Dorothée.

 

DVD Best Of Clips Volume 1

Disponible le 27 août 2014 !
Pour la première fois en DVD, découvrez les plus beaux clips de Dorothée dans un digipack inédit et exclusif !
Tous les clips ont été entièrement remastérisés spécialement pour ce DVD.

Les Clips
Qu'il est bête !
Le bon dieu
Les petits Ewoks
Vive les vacances !
Allo, allo Monsieur l'Ordinateur
Tant qu'on a des amis
Maman
Attention, danger !
La machine avalé
Tremblement de terre
Dorothée rock
Nicolas et marjolaine
Chagrin d'amour
Un jour, on se retrouvera
Les neiges de l'himalaya
Le collège des coeurs brisés
Mon plus beau cadeau
Où est le garçon ?
Une histoire d'amour
Bats-toi !
2394
Chanson pour un garçon
Si j'ai menti
Non, non ne dis pas
Petit vaurien
Des millions de copains
Folle de vous
Bonheur city
Je rêve
La honte de la famille
Toutes les chansons du monde
Les chansons du passé

Bonus TV
Docteur - Pour faire une chanson - Hou ! La menteuse - C'est dur de travailler ! - Toutes les guitares du rock'n roll - L'enfant des neiges

Bonus clips
Naturellement - C'est fini, c'est fini - La petite fille - Le beau voyage -  7 ans et demi - Le super medley des valises

Bonus inédit
Coup de tonnerre, lady dodo mix

Bonus caché avec une prestation totalement inédite

Infos techniques :
Format écran : 4:3 / 16:9
Configuration sonore : Dolby Digital 2.0 
Code régional : PAL toutes zones
Durée totale du contenu dvd : 2h31min
Un DVD JLA Productions

La Chaîne Officielle Youtube Du Club Dorothée

Génération Club Do, la chaîne YouTube officielle des années Club Dorothée est ouverte!

Dorothée, Animatrice La Plus Regrettée Du Public!

Animatrice la plus regrettée du public, selon le sondage du hors-série Télé Loisirs "Que sont-ils devenus ?”, l'ex-icône du Club Dorothée sort de son silence pour répondre à nos questions… et nous avouer son envie intacte de retrouver les caméras !Depuis l'arrêt du Club Dorothée, en 1997, elle ne s'est quasiment jamais exprimée. On l'a revue en 2008 pour le lancement de la chaîne TNT IDF1, en 2010 dans une interview-portrait du magazine 7 à 8et… c'est tout. Mais cet hiver, Dorothée se retrouve sans l'avoir voulu sur le devant de la scène. Avec un documentaire que diffusera D8 le 16 décembre prochain à 20h50, Génération Club Dorothée, dans lequel elle témoigne. Et surtout avec le sondage que nous avons réalisé pour le hors-série de Télé-Loisirs “Que sont-ils devenus ?”, et qui la désigne haut-la-main comme l'animatrice disparue de l'écran que le public aimerait le plus voir revenir. Pour l'occasion, Dorothée nous a accordé un entretien plein de surprises…

Télé-Loisirs : Avec 33,5% de votes en votre faveur, vous êtes, selon notre sondage, l'animatrice que le public aimerait le plus revoir, loin devant Séverine Ferrer, Caroline Tresca ou Evelyne Leclercq. Qu'est-ce que cela vous inspire ?
Dorothée : C'est très touchant. Et j'ai été surprise car, en général, quand on ne fait plus rien, qu'on n'est plus à l'image, on est vite oublié. Ça fait du bien, ça met du baume au cœur !

- Et ça ne vous donne pas envie de revenir ?
- J'ai envie de revenir ! Mais je ne vais pas faire du n'importe quoi parce que je ne suis plus à l'image. J'attends le coup de cœur, la bonne idée qui me touche. Et pour le moment, elle n'est pa"t" encore venue (elle fait cette liaison avec une voix enfantine, ndlr).

- De quoi auriez-vous envie, plus précisément ? 
- D'un peu de tout. Le cinéma, ça me tente toujours, la comédie, bien évidemment. Ou une émission dans un genre inattendu. Je ne sais pas, c'est une question très difficile : un coup de cœur, c'est un coup de cœur, allez savoir !

- C'est quand même une surprise pour tous ceux qui croyaient que la télévision ne vous manquait pas…
- Mais si, la télévision me manque. Simplement, je n'allais pas me lamenter dans les interviews, ressasser que c'était trop triste ou injuste que tout se soit arrêté pour moi. Mais je n'ai jamais fermé aucune porte. La preuve : quand RTL9 m'a proposé de coanimer une émission sur la magie (Incroyable magie en 2011, ndlr), j'ai dit “c'est génial !” et je l'ai fait.

- Pourquoi l'aventure IDF1 est-elle restée sans lendemain ?
- Ben, ce qu'ils me proposaient… en fait, ils ne m'ont rien proposé du tout (rires) ! Encore une fois, je ne ferme aucune porte. Le problème, c'est qu'on ne me propose rien, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? Il faudrait plutôt interroger les producteurs : c'est à eux d'avoir des idées pour moi !

- Quand vous repensez au Club Dorothée, qu'est-ce qui vous revient en premier ?
- La folie. Avec Ariane, Jacky, Corbier et Patrick Simpson-Jones, on a fait des trucs de fou. Comme ce triplex avec l'espace et le spationaute Jean-Loup Chrétien. Un truc de dingue, à une époque où il n'y avait pas les moyens techniques d'aujourd'hui. C'est l'un de mes meilleurs souvenirs.


- Et le plus mauvais ?
- J'avais le trac, tout le temps. A l'antenne, sur scène, dans mes relations avec la chaîne. Parce que je voulais toujours bien faire, être au top et, surtout, ne pas décevoir le public. Et quand je revois les images aujourd'hui, je revis instantanément cette émotion-là…

- Que vous disent vos anciens fans quand ils vous reconnaissent ?
- On m'arrête partout : au restaurant, dans le métro, quand je fais mes courses. Le message que j'entends le plus souvent, c'est “vous avez bercé ma jeunesse”. C'est rigolo parce que les anciens enfants de 4 ans font maintenant 1,95 mètre et demi et ils ont à leur tour des enfants, qui aiment mes chansons. Et puis, il y a les regards, illuminés. Un seul de ces regards, ça égaie ma journée entière !

- Ça ne vous met pas un petit coup au moral, quand même, de voir que vos fans ont autant grandi ?
- Non parce que, moi, j'ai toujours le même âge dans ma tête, 7 ans et demi (rires) ! L'été dernier, par exemple, j'étais à fond dans les Rainbow Looms !

- A part le tressage des petits bracelets de couleur, à quoi ressemble votre vie ?
- J'habite Paris, je profite de cette ville merveilleuse et de ses rencontres, je regarde des films en DVD. Et puis, je fais des sauts de puce à la campagne, où j'ai un plaisir fou à regarder le spectacle de la nature, les animaux.

- Vous adonnez-vous toujours à la peinture ?
- Non, c'est fini, ça. Disons que le talent n'est pas héréditaire (elle est l'une des descendantes du peintre Claude Monet, ndlr) !

- Quel message voulez-vous envoyer à tous ces téléspectateurs qui vous regrettent ?
- Soyez heureux. C'est la seule chose qui compte.

Télé-Loisirs hors-série “Que sont-ils devenus ?”
Interview : François Ouisse

Dorothée Sur D8

Après un passage remarqué dans Derrière le poste, Jean-Luc Azoulay revient sur D8, cette fois-ci avec sa casquette de production. L’architecte de l’univers de Dorothée et des sitcoms AB proposera un documentaire inédit sur la TNT à 20hr50 le mardi 16 décembre 2014:
​Génération Club Dorothée.
Au cours de ce prime time, « images d’archives, moments cultes, mais aussi images inédites »seront au menu de ce voyage nostalgique. Entre 1987 et 1997, Dorothée, Ariane, Jacky, Patrick et Corbier ont pulvérisé les records d’audience sur l’antenne de TF1, avec parfois plus de quarante d’antenne par semaine et 60% de part de marché.
De cette époque, de nombreux dessins animés restent en mémoire, comme Dragon ball, Juliette, je t’aime, Ranma 1/2, des séries telles Power rangers, Metalder, Charles s’en charge, Parker Lewis, ou les sitcoms Premiers baisers, Hélène et les garçons, Salut les Musclés et tant d’autres...
Plus encore que de revenir sur la seule émission culte, Génération Club Dorothée retracera toute l’aventure du « Club Do », avec les tubes, les jeux, les directs et les critiques. Sans donner la liste des témoins, D8 annonce que plusieurs personnalités raconteront ces années 80/90, face caméra.
Dorothée et son équipe seront également les invités de Touche pas à mon poste  sur D8 le mardi 16 décembre dès 18hr45!

Dorothée Dans La Presse.

Pour la promotion du documentaire "Génération Club Dorothée", bon nombre de sites internet et de journeaux papiers ont fait l'éloge de Dorothée et sa bande :  Télé Loisirs, Télé star, Télé Magazine ou encore Direct Matin.
Voici l'interview accordé au site de "Direct Matin" :

-Que ressentez-vous quand vous repensez au Club Dorothée ?
-J’y pense très souvent, forcément, car beaucoup de personnes m’en reparlent. C’est ma vie entière pratiquement. Dix ans de Récré A2, plus dix ans de Club Dorothée, ça fait 40 ans à peu près (rires).

-Ces années comptaient double ?
-Parfois même triple ! C’était de la folie.

-Il y a des choses qui vous manquent particulièrement ?
-Pour moi, quand c’est fini, c’est fini. Ce n’est pas la peine de ressasser les bons moments. C’est bien d’y repenser, et quand je le fais, ce n’est que du positif. Je n’ai que de bons souvenirs, des rencontres marrantes, mais il y a aussi le trac qui me revient en tête.
À chaque fois que je faisais quelque chose, j’avais le trac, et plus ça allait, plus je l’avais. Quand on est conscient des responsabilités, tout de suite, c’est moins évident. Mais il n’y a pas de nostalgie. Ce n’est que du bonheur.

-Avez-vous gardé des relations avec les anciens du Club Dorothée ?
-Oui bien sûr. Ça s’estompe avec le temps, et c’est normal car on ne se voit pas autant. Mais on a trop vécu ensemble, trop les uns sur les autres, pour s’oublier. On reste en contact. Avec Patrick, c’est un peu plus difficile parce que Miami, c’est loin. Il ne vient pas souvent en France.

-Vous parlez de quoi quand vous vous voyez ?

-On refait le monde. Chacun retrace ses propres souvenirs, et il y a des choses que nous avons parfois oubliées, donc on se remémore certaines choses et on reprend des fous rires.  C’est marrant.

-Un retour à la télévision est-il envisageable ?
-Je n’ai aucune proposition pour le moment. Disons que je ne ferme pas les portes. Je ne vais pas dire "j'arrête complètement". Mais je ne vais pas faire de la télévision pour faire de la télévision. J’attends le coup de cœur, la proposition qui me fera dire « ah oui tiens, ça ce n’est pas bête ».

-Plutôt un programme jeunesse ?
-Aucune idée. J’attends le coup de cœur. C’est ce qui s’est passé avec la magie (elle a présenté l’émission Incroyable magie sur RTL9 en décembre 2011) par exemple. Je ne pensais pas refaire quelque chose et on m’a proposé cela.
Et je me suis dit « oui, moi j’aime bien la magie, c’est un monde qui me plaît ». Et tourner dans un cirque, c’était parfait. Donc vous voyez, je marche au coup de cœur.

-Justement, que pensez-vous des programmes jeunesses aujourd’hui ?
-C’est un peu tristounet. Nous nous sommes battus pour avoir des relais humains dans les émissions entre chaque dessin animé. Un côté humain qui permet de « dédramatiser ».
Et maintenant, c’est un dévidoir à dessins animés. Et je ne veux pas critiquer les autres animateurs, mais il y a parfois de la folie un peu plus folle que la nôtre. Un peu démesurée. Aujourd’hui, il n’y a plus ce côté « rendez-vous » qu’on essayait de donner.

-Les dessins animés étaient jugés violents ou inappropriés à l’époque. Cela vous semblait-il être le cas ?
-Je n’étais pas vraiment étonnée. Mais j’ai été surprise la première fois à Récré A2 quand on a passé Goldorak. Ça a été le tollé général. Et j’ai posé la question aux jeunes téléspectateurs que je rencontrais, et ils me disaient, « Dorothée, on n’est pas neuneu, c’est un dessin animé ».
Déjà, ça remettait les pendules à l’heure. Après, dès que c’était nouveau, que ce n’était pas français, et que ça marchait, ce n’était pas bon. Pour nous protéger, nous avons engagé des psychologues pour surveiller si besoin. Et il s’est avéré que c’était un peu exagéré. Il suffisait qu’une personne le dise, et tout le monde reprenait, et c’était parti.
Parfois même sans avoir regardé le programme. Donc il ne faut pas exagérer. Il y toute une génération, même deux générations, qui ont grandi avec et qui ne sont pas devenues des tueurs en série.

-Pensez-vous avoir joué un rôle dans le développement de la culture manga en France ?
-Mon rôle a été de les mettre à l’antenne.

-C’était conscient de votre part ?
-Pour être honnête, quand on est arrivé, il n’y avait pas grand-chose dans les tiroirs. Donc on a pris ce qu’il y avait et il a bien fallu le temps de créer les dessins animés français, et ça ne se fait pas en deux secondes.
Il a bien fallu piocher à droite à gauche. Et au Japon, il y avait ces dessins animés là. Qui fonctionnaient très bien chez les jeunes. Alors on s’est dit « pourquoi pas ».  Et ça a très bien fonctionné.

Dorothée Invitée Du "Grand Direct Des Médias"

Dorothée était l'invitée de Jean Marc Morandini sur "Europe1" le Mardi 16 Decembre.

L'Audience Du Documentaire "Génération Club Dorothée" Sur D8.

"Génération Club Dorothée" était diffusée sur D8 le Mardi 16 Decembre à 20h50 . Le documentaire a attiré 1.009.000 téléspectateurs, soit 4,3 % de parts de marché. Une belle audience pour le programme.
 

Grâce aux témoignages de François Corbier, Dorothée, Ariane, Jacky et tous les autres, vous redécouvrirez tous les secrets du Club Dorothée, l’émission phare devenue un véritable phénomène de société pendant 10 ans.

 Génération Club Dorothée, l’incroyable histoire d'une émission culte va vous révéler les coulisses et les secrets de l’émission pour la jeunesse la plus célèbre et la plus culte de la télévision française : le Club Dorothée.
Véritable phénomène de société... pendant 10 ans, le Club Dorothée s'est imposé dans le paysage audiovisuel français en battant tous les records d'audience et de présence à l'antenne... Un succès fulgurant... jamais égalé à ce jour !
Première émission à imposer le phénomène de bande à la télévision, elle offre aux jeunes téléspectateurs des émissions dignes de plus grands prime time...
Le Club Dorothée, c'était bien sûr 4 animateurs cultes autour de la star incontestée des enfants pendant plus de 20 ans : Dorothée.
Véritable ovni télévisuel, le Club Dorothée est sans conteste l'émission la plus novatrice des années 80/90 ! Mangas... Séries Live... Sitcoms... Jeux... Interactivité... et Humour décalé... Elle est aussi la première à parler d'internet, et même d'écologie...
Images d’archives, moments cultes mais aussi images inédites, rencontres avec les principaux protagonistes de l’aventure Club Dorothée devant et derrière les caméras, anecdotes, coulisses, making of, témoignages de personnalités issues de la génération Club Do, ce documentaire revient sur l’un des plus grands succès de la télévision des années 80/90.

Le "Club Dorothée" Dans "Touche Pas À Mon Poste!"

Le Mardi 16 Décembre, pour promouvoir le documentaire de D8 consacré au "Club Dorothée" qui suivait, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs recevaient Dorothée et sa bande dans une ambiance survoltée.
L'émission à très bien fonctionné puisqu'elle à réunie pas moins de  1.334.000 téléspectateurs pour 6% de part de marché.

"Touche pas à mon poste"

VISITEZ AUSSI

COUVERTURE_edited_edited.png

© albanweb 2020

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now